Bâtiment tertiaire : Léon Grosse – Versailles

La description du bâtiment avec les contraintes de labels, réglementation, environnement

Le bâtiment était un tertiaire de 3000 m² à Versailles.

Objectif : Respecter la demande du bureau d’étude thermique avec une valeur de perméabilité de 1.2 m3/(h.m²).

Résultat : 0.6 m3/(h.m²)

 

La mission d’AIRTcontrole

Afin d’accompagner au mieux l’équipe travaux, nous avons proposé une réunion de sensibilisation avec les différents corps d’état en début de chantier. Ainsi, cette réunion les a sensibilisés sur les enjeux environnementaux du secteur du bâtiment.

Pour continuer notre accompagnement, nous avons réalisé des tests de perméabilité à l’air intermédiaires uniquement sur le rez-de-chaussée. A l’issue de ceux-ci, un rapport leur a été rendu pour que le maître d’ouvrage se rende compte des améliorations à effectuer afin d’atteindre l’objectif visé.

Une fois les améliorations effectuées, nous avons réalisé le test de fin de chantier qui cette fois-ci portait sur le bâtiment entier. Nous ne doutions pas de la facilité de ce bâtiment à atteindre l’objectif visé, de par sa grande surface de parois froides mais surtout grâce à l’accompagnement effectué et à la bonne mise en œuvre tout au long du chantier.

Les moyens mis en œuvre par AIRTcontrole

Trois opérateurs/contrôleurs se sont occupés du test final, et deux ont pris en charge le test intermédiaire à l’aide de deux ventilateurs EU3000, d’un anémomètre ainsi que d’un manomètre étalonné et réglementaire.

 

Les résultats positifs pour nos clients.

Notre client nous a remercié de l’accompagnement que nous lui avons fourni tout au long du chantier, car nous étions aussi présents pour d’autres contrôles réglementaires comme les tests acoustiques. Grâce à nos interventions, le chantier n’a pas eu de retard de livraison.

Publié

9 juillet, 2017

Type de projet

Partage