La thermographie infrarouge : un diagnostic essentiel dans le bâtiment

appareil thermographie infrarouge

Alors que les exigences en matière d’efficience énergétique des bâtiments sont de plus en plus strictes, les outils de diagnostic se multiplient.

Afin d’évaluer la performance énergétique d’une construction, on analyse notamment ses éventuels défauts d’isolation, qui causent des pertes de chaleur et réduisent sa résistance thermique. Cela permet alors de cibler les améliorations et/ou rénovations à entreprendre, afin d’atteindre une performance énergétique supérieure.

Pour réaliser un diagnostic de ce type, l’une des méthodes les plus fiables est la thermographie infrarouge. Effectuée par un expert, cette analyse offre de précieuses informations pour optimiser la construction.

Thermographie infrarouge : de quoi s’agit-il ?

Parmi tous les diagnostics de performance énergétique qui existent, la thermographie infrarouge est l’une des plus utiles.

Selon sa définition technique, elle désigne la science de l’acquisition et de l’analyse d’une information thermique par l’imagerie sans contact.

passoires thermiquesEn pratique, le principal objectif de la thermographie infrarouge est de réaliser des thermogrammes à l’aide d’une caméra thermique infrarouge.

Il s’agit d’une image thermique, qui se lit selon un dégradé de couleurs.

Concrètement, les couleurs les plus vives correspondent à des zones chaudes.

À l’inverse, plus la couleur est sombre et plus la zone est froide. Un thermogramme permet ainsi d’identifier la présence de points froids sur l’endroit visé.

Comment fonctionne une caméra thermique ?

Comme son nom l’indique, une caméra thermique produit des images avec des zones de couleurs différentes selon la température.

De manière générale, cet appareil lit une onde lumineuse. Les yeux humains peuvent uniquement voir des ondes lumineuses comprises entre deux bandes de fréquences restreintes.

On considère que le spectre de la lumière visible va du violet (400 nanomètres) au rouge (700 nanomètres). Quant à elle, la caméra thermique peut voir les mêmes ondes, mais sur d’autres fréquences que l’œil humain ne peut pas voir (notamment les infrarouges, au-delà de 700 nanomètres).

⚠️  La caméra thermique est un outil très fiable, à condition de savoir l’utiliser.

En effet, il s’agit d’un appareil assez intuitif car ses plages de couleurs donnent des indications précises sur les zones de chaleur et de froid. Mais il comporte aussi de nombreux pièges ! En voici certains :

  • Une caméra thermique ne voit pas à travers le verre. Lorsqu’elle vise du verre, ce qui apparaît à l’image n’est que le reflet de ce qui se situe en face de la vitre.
  • Un bâtiment en métal poli peut aussi être source d’erreur pour une personne qui n’est pas formée sur le sujet. Comme avec le verre, ce qui apparaît sur l’imagerie thermique reflète l’environnement extérieur, et non les caractéristiques de la façade. Il s’agit d’un effet miroir sur les ondes de thermographie.

Pour analyser un matériau non poli mais pas complètement mat, il faut ajuster les réglages de la caméra en calibrant la bonne émissivité du matériau. C’est indispensable pour obtenir des valeurs correctes.

thermographie infrarouge batiment en verre

Ainsi, même s’il peut être tentant d’utiliser une caméra thermique vendue dans le commerce, il est largement préférable de faire appel à un professionnel qualifié. Lui seul est à même d’effectuer une thermographie infrarouge de qualité. Outre la maîtrise et les compétences requises, un expert dispose aussi de matériel plus haut de gamme et performant. C’est le cas d’Airtcontrole !

Maintenant voyons son réel intérêt.

Les 3 avantages de la thermographie infrarouge

Comparée à d’autres outils de diagnostic thermique, la thermographie infrarouge offre 3 avantages majeurs :

  1. Sans contact, la thermographie infrarouge permet de mesurer à distance. On obtient ainsi une imagerie thermique. Cette possibilité est intéressante lorsqu’il est impossible de s’approcher de l’objet, par exemple s’il n’est pas possible d’aller au contact de la façade d’un immeuble en hauteur. L’absence de contact est également utile pour mesurer des objets très chauds (et donc potentiellement dangereux) ou au contraire très froids (qui ne supporteraient pas la proximité d’une source de chaleur). De ce fait, la thermographie infrarouge n’affecte pas la cible visée.
  2. Fonctionne en temps réel, la caméra thermique fournit une information exacte à l’instant T. Contrairement à certains thermomètres ou appareils de mesure qui mettent du temps à monter en température et à donner une mesure réelle, l’imagerie thermique est instantanée.
  3. Permet une analyse bi-dimensionnelle, la thermographie infrarouge offre une vue d’ensemble de la cible. Il est alors possible de comparer différentes zones sur l’image obtenue.

photo camera thermique

 Vous l’aurez compris, la thermographie infrarouge présente un réel intérêt.

L’importance de ce diagnostic dans le bâtiment

La thermographie infrarouge a de nombreux domaines d’application.

Son diagnostic est valable pour tous types de systèmes, d’objets, de moteurs, etc. Dans un contexte de maintenance préventive des moteurs, elle aide notamment à identifier les problèmes de surchauffe. Elle est également utile dans un contexte médical, par exemple pour identifier des zones de chaleur excessive dans la circulation sanguine.

Dans le domaine de l’électricité, elle est pertinente pour identifier les mauvaises connexions électriques. Et bien sûr, une caméra thermique est aussi indispensable pour assurer la surveillance de nuit des bâtiments sécurisés.

Mais le domaine d’application majeur de la thermographie infrarouge est sans doute le bâtiment. Un secteur sur lequel se concentre Airtcontrole.

La thermographie infrarouge permet de contrôler l’isolation

L’objectif est de connaître l’efficacité de l’isolation thermique du bâtiment et d’identifier ses éventuelles failles.

Grâce à cette analyse, il est possible de détecter des points chauds sur un système d’isolation (façade, menuiserie extérieure, toit, etc.).

analyse thermographique infrarouge

Le thermogramme peut aussi révéler la présence de ponts thermiques, par exemple à la jonction entre le plancher et la façade. Ou encore, la caméra thermique est capable de mettre en lumière des fuites d’air au niveau d’une fenêtre ou d’un élément constructif.

Concernant l’analyse des performances énergétiques du bâtiment, nous pouvons alors distinguer 3 cas de figure :

  • Constructions neuves

Pendant la construction d’un bâtiment, la thermographie infrarouge est un outil précieux. Elle permet d’identifier très clairement les potentiels problèmes d’isolation, et surtout de les rectifier avant la livraison finale. Par exemple, si le thermogramme révèle l’oubli d’une rangée d’isolant dans une isolation de façade façade, il suffira de démonter celle-ci au bon endroit pour combler le trou avec l’isolant manquant. 

Dans l’idéal, il est recommandé d’effectuer cette étude thermographique avant la fin du chantier. L’enjeu est de pouvoir faire les corrections nécessaires tant que les entreprises sont encore présentes.

Pour finir, il convient de faire une dernière inspection par thermographie infrarouge en fin de chantier. Cela pour confirmer que toutes les rectifications ont été faites et sont efficaces, et surtout qu’il n’existe plus de défaut thermique.

passoire energetique

Ainsi, la thermographie infrarouge est un excellent moyen de s’assurer que le cahier des charges est bien respecté.

  • Rénovation de bâtiments

Dans le cas de rénovations, ce diagnostic apporte un intérêt supplémentaire. En effet, un audit à la caméra thermique permet de cibler les travaux de rénovation thermique avec plus de précision.

Ces derniers temps, le Plan de relance de l’État encourage la rénovation des passoires énergétiques. Mais dans un bâtiment, comment savoir quels seront les travaux efficaces sans faire une inspection poussée ? C’est là que la caméra thermique intervient. Elle donne des informations claires et précises au maître d’ouvrage, pour procéder aux travaux les plus pertinents.

Prenons un exemple concret. La thermographie infrarouge ne révèle pas de fuite d’air au niveau des façades et aucun pont thermique. En revanche, elle montre que la toiture est une passoire thermique et que les menuiseries extérieures ne sont pas performantes. Dans ce cas, l’entrepreneur peut cibler les travaux sur ces points spécifiques, qui apporteront un gain thermique nettement supérieur. C’est alors un véritable gain de temps et d’argent pour le client.

passoire-energetique

  • Acquisition d’un bien existant

Idem pour l’achat d’un bien existant. Avant d’en faire l’acquisition, il est judicieux de faire un diagnostic thermique, pour plusieurs raisons : connaître les performances de la construction (de manière plus sûre et précise), savoir si des rénovations énergétiques sont nécessaires et cibler les travaux les plus pertinents.

Une étude thermographique a donc un réel intérêt, surtout si l’acheteur potentiel a un budget pour faire des travaux d’amélioration.

Par ailleurs, il est possible de faire un tel diagnostic avant de signer le compromis, à condition de demander l’autorisation au vendeur.

Autres applications de la thermographie infrarouge dans le bâtiment

En complément, la thermographie infrarouge est également utile pour faire d’autres types de diagnostics.

D’une part, la caméra thermique est capable de détecter les fuites d’eau, notamment sur les chauffages par le sol. Dans ce cas, il est très compliqué de savoir où se situe la fuite parmi les nombreux tuyaux qui serpentent dans la chape pour réchauffer le sol. À moins d’utiliser une caméra thermique. 

passoire energetique

En cas de fuite, elle permet alors de voir à travers la dalle pour repérer la fuite. Ensuite, il suffit de casser la dalle à l’endroit exact afin de faire des réparations requises. Sans ce diagnostic, identifier la source de la fuite serait impossible.

D’autre part, la thermographie infrarouge aide à détecter la présence d’humidité, même si elle est invisible à l’œil nu. En revanche, celle-ci permet de déceler un mur ou un plancher humide.

Comment ? En s’évaporant, l’humidité dégage de la chaleur et refroidit son support au passage. Deux phénomènes parfaitement visibles sur un thermogramme.

On retrouve le même principe avec la transpiration, qui refroidit le corps en s’évaporant. Dans un bâtiment chauffé, l’humidité va alors s’évaporer et créer un marquage thermique froid sur la zone humide.

Dans ces deux situations, l’analyse thermique est précieuse pour identifier des désordres. Et surtout pour y apporter une solution rapide et de façon plus efficace.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour réaliser ce diagnostic ?

Comme expliqué plus haut, un diagnostic thermique de qualité ne peut être effectué que par un professionnel. Seule une personne qualifiée est capable de régler et utiliser une caméra thermique correctement, puis d’analyser les résultats de la bonne façon.

Faites confiance à Airtcontrole !

C’est pourquoi Airtcontrole propose ses services de diagnostic thermographique infrarouge, aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Nous intervenons dans toute l’Île de France, mais aussi dans le reste du pays pour les gros bâtiments tertiaires.

Nos appareils de thermographie infrarouge

Afin de vous fournir les meilleurs résultats, nous utilisons des caméras thermiques haut de gamme. Nous possédons en effet 2 caméras de la marque Flir, la référence dans le domaine : les modèles E8 et E6. Elles permettent d’obtenir des thermogrammes d’une grande précision, qui offrent des indications fiables et détaillées.

camera-thermique-flir
Appareil de thermographie infrarouge – Flir

Nos qualifications en la matière

En outre, nos experts possèdent les qualifications ITC1 et ITC2, que très peu de professionnels détiennent en France. Celles-ci valident les compétences dans le domaine et nous permettent d’intervenir sur des certifications environnementales.

formation thermographie
Certificat ITC niveau 2 thermographie

En effet, même s’il n’existe aucune réglementation ou obligation légale de réaliser des thermographies, la certification BREEAM impose néanmoins une contrainte. Selon elle, seul un expert ayant la qualification ITC2 peut réaliser un diagnostic de thermographie infrarouge. Ainsi, faire appel à Airtcontrole permet de répondre à cette exigence.

Lorsque nous intervenons pour un tel diagnostic, notre prestation inclut le déplacement du technicien, la prise de plusieurs clichés à l’aide de la caméra thermique, ainsi que l’envoi du rapport d’analyse et divers conseils d’amélioration.

Nos autres services associés

En complément d’une analyse thermique approfondie, il peut également être judicieux d’effectuer des tests d’étanchéité à l’air. D’un côté, l’usage de la caméra thermique met en évidence les défauts d’isolation. De l’autre, le test d’étanchéité à l’air révèle les fuites d’air. En combinant ces 2 tests, on obtient alors une vision assez globale et complète de la performance de l’enveloppe du bâtiment. Cette double analyse est aussi pertinente en phase de construction que pour des biens existants.

Pour finir, si la démarche s’inscrit dans le cadre d’une recherche de fuite d’eau non destructive, nous pouvons aussi employer d’autres outils complémentaires.

Conclusion

Même si l’analyse thermographique infrarouge repose sur une démarche volontaire, elle présente une multitude d’avantages. Détection de points thermiques, de défauts d’isolations, de problèmes d’humidité, de fuites d’eau ou encore de mauvaises connexions électriques : ce diagnostic est aussi important pour parfaire des constructions neuves que pour optimiser les rénovations énergétiques.

Avant d’entreprendre des travaux, vous avez donc tout intérêt à demander étude thermographique infrarouge complète à un professionnel.

Contactez-nous sans attendre pour obtenir un devis !

Posted in DPE