Thermographie : Définition

La thermographie infrarouge est une technique non destructive d’observation du rayonnement infrarouge émis par les objets permettant de mettre en évidence les défauts thermiques d’une construction, en détectant les problèmes de conduction tels que les ponts thermiques ou l’absence ainsi que la dégradation d’un isolant. Les clichés infrarouges permettent également de contrôler l’existence de pertes de chaleur, la présence d’humidité et les défauts d’étanchéité des bâtiments deviennent visibles grâce aux données des images thermiques.

Demander un devis

Application

> Étanchéité des façades et des bâtiments
> Étanchéité à l’air de l’enveloppe
> Recherche de fuite
> Vérification mise en place isolant

 

Réglementation & labels

> RT 2012
> RT 2020
> HQE
> NF
> BREEAM

Bâtiments concernés

> Bâtiments tertiaires
> Bâtiments publics
> Bâtiments d’habitation individuelle ou collective
> Bâtiments industriels

 

 

Technique

Le contrôle sur site est réalisé par caméra thermique (thermographie) sur l’homogénéité des températures de surface de la paroi contrôlée suivant la norme NF EN 13187. Le technicien va ainsi effectuer plusieurs prises d’images photo. Les photographies mettront en évidence les zones dites « sensibles « du bâtiment. La caméra infrarouge va ainsi détecter ce qui est invisible à l’œil nu : source de chaleur, fuite d’air, défauts d’isolants, etc…
Utilisé dans de nombreux domaines d’activités, le procédé est couramment appliqué lors des contrôles d’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment. Toutefois, pour être significatif il doit être respecté un écart de température important entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment (+/- 10°). L’hiver est donc davantage favorable à ce contrôle qualité.